Les aides pour les travaux de sa résidence secondaire en 2021

Partagez sur :

Les règles fiscales pour les résidences secondaires ne sont pas les mêmes que pour les résidences principales, et il en va de même pour les aides à la rénovation.

 

Vous souhaitez effectuer des travaux dans votre résidence secondaire ? Bonne nouvelle, vous avez le droit à certaines aides pour vous accompagner dans leur financement. Mais quelles sont les aides pour les travaux d’une résidence secondaire auxquelles vous pouvez prétendre en 2021 ?

Mais quelles sont les aides pour les travaux d’une résidence secondaire auxquelles vous pouvez prétendre en 2021 ?

Pourquoi rénover sa résidence secondaire ?

Investissement sur le long terme, la résidence secondaire permet d’améliorer sa qualité de vie. Mais elle peut aussi, à terme, devenir votre résidence principale. Pour anticiper cet éventuel déménagement ou simplement mieux profiter de votre maison de vacances, entreprendre des travaux peut s’avérer essentiel. Ces travaux, lorsqu’ils visent à améliorer les performances énergétiques du logement, peuvent aussi permettre de faire des économies sur le long terme, notamment au niveau des factures d’énergie. Au final, investir dans des travaux de rénovation d’une résidence principale peut s’avérer être un bon calcul non seulement pour votre confort, mais aussi pour augmenter la valeur de votre patrimoine. Une maison en bon état et bien isolée se vend en effet toujours mieux qu’une maison restée dans son jus.

 

En parallèle, si vous souhaitez mettre votre résidence secondaire en location, des travaux de rénovation seront bien souvent incontournables. Et ces derniers concernent aussi bien les chalets au ski que les villas de bord de mer. Cet investissement locatif peut vite s’avérer rentable, à condition bien sûr que le bien immobilier soit en bon état et bien isolé. Pour toutes ces raisons, il peut être intéressant d’entreprendre des travaux de rénovation sur votre résidence secondaire. Bonne nouvelle, car des aides peuvent vous permettre de faire des économies sur ces travaux. Alors que certaines sont réservées aux résidences principales, d’autres sont tout à fait compatibles avec les résidences secondaires. Elles vous permettront de dépenser moins d’argent dans les travaux, tout en investissant durablement dans votre bien immobilier.

Quels travaux de résidence secondaire pour toucher des aides en 2021 ?

Seuls les travaux permettant d’améliorer les performances énergétiques d’un logement ouvrent le droit à des aides de la part de l’État. Sont notamment concernés :
– les travaux d’isolation : isolation de la toiture, des murs, des combles, sous-dalle, etc. ;
– le remplacement de fenêtres et portes en simple vitrage par du double vitrage ;
– l’installation d’un appareil de chauffage performant et écologique, comme une pompe à chaleur (sauf air-air), un poêle à granulés ou encore une chaudière gaz à condensation ;
– l’installation d’un système utilisant les énergies renouvelables, comme un ballon thermodynamique, par exemple ;
– l’installation de volets isolants ;
– etc.

La réalisation de ces travaux par un artisan qualifié et certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) ouvre le droit à certaines aides. D’autres sont toutefois exclusivement réservées aux résidences principales, comme l’éco-PTZ ou les aides de l’Anah.

Ma Prime Rénov pour une résidence secondaire

Créée en 2020 en remplacement du CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique), la prime Ma Prime Rénov est, depuis 2021, étendue à tous les propriétaires, y compris ceux d’une résidence secondaire. Elle permet d’aider le financement de travaux de rénovation énergétique et concerne différents types de travaux :
– installation d’un chauffage solaire ;
– installation d’une chaudière à gaz ou à granulés à haute performance énergétique ;
– isolation des combles et des murs extérieurs ;
– installation d’un chauffe-eau thermodynamique ;
– installation d’un moyen de chauffage fonctionnant à l’énergie hydraulique ;
– etc.

 

Pour pouvoir bénéficier de Ma Prime Rénov 2021 pour les résidences secondaires, les travaux doivent impérativement être réalisés par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Impossible, donc, de toucher cette aide en réalisant les travaux vous-même.

Les travaux doivent impérativement être réalisés par un artisan RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

La TVA à 5,5 % pour les travaux énergétiques dans une résidence secondaire

Vous réfléchissez au fait d’entreprendre des travaux d’amélioration énergétique dans votre résidence secondaire ? Bonne nouvelle, que vous soyez propriétaire occupant ou non, vous pouvez bénéficier d’une TVA à taux réduit de 5,5 % pour la mise en oeuvre de ces travaux. Ce coup de pouce concerne aussi bien les maisons que les appartements achevés depuis au moins deux ans. Tous les travaux permettant de réduire la consommation énergétique du logement sont concernés par la TVA à taux réduit de 5,5 %, notamment :
– l’installation de fenêtres en double vitrage en remplacement de fenêtres en simple vitrage ;
– l’installation d’un poêle à bois, d’un poêle à pellets ou d’une pompe à chaleur autre que air-air ;
– le remplacement d’une ancienne chaudière par un modèle à cogénération ou à condensation ;
– l’installation de volets isolants ;
– etc.

La Prime Énergie 2021 pour les résidences secondaires

Également appelée Coup de pouce économie d’énergie, la Prime Énergie est une aide financière versée ou non sous conditions de ressources aux propriétaires d’une résidence principale ou secondaire effectuant des travaux de rénovation énergétique. Tous les particuliers peuvent en bénéficier, mais des bonifications sont appliquées aux ménages les plus modestes. La Prime Énergie permet de financer deux types de travaux :
– l’isolation de la toiture ou des combles ;
– le remplacement d’une chaudière au fioul par une pompe à chaleur non air-air, par une chaudière au bois ou biomasse, ou encore par un système solaire combiné.

 

Le montant de la Prime Énergie varie en fonction des revenus du foyer, du type de travaux et des caractéristiques du logement. Il est versé à la fin des travaux sur présentation de la facture. La Prime Énergie est cumulable avec la TVA à 5,5 %, avec Ma Prime Rénov et avec l’éco-prêt à taux zéro pour les travaux et les logements éligibles.

 

L’exonération de la taxe foncière

Parmi les aides à la rénovation d’une résidence secondaire en 2021, on retrouve également l’exonération de la taxe foncière pour une durée limitée. Cette exonération n’est accordée qu’en cas de réalisation de travaux d’économie d’énergie sur des logements construits avant le 1er janvier 1989. Elle est temporaire et peut représenter 50 % ou 100 % du montant total de la taxe foncière en fonction des collectivités territoriales. Pour pouvoir bénéficier d’une exonération de la taxe foncière dans le cadre de la rénovation énergétique d’une résidence secondaire, il convient d’en déposer la demande auprès du service des impôts rattaché au bien. L’exonération dure 5 ans, à condition que les travaux d’économies d’énergie entrepris soient supérieurs à 10 000 € hors main-d’oeuvre.

L’isolation à 1 euro pour une résidence secondaire

Besoin de rénover ou d’améliorer l’isolation de votre résidence secondaire ? Mis en place par l’État afin de faire face à la précarité énergétique, le programme d’isolation des combles à 1 euro s’adresse aussi bien aux résidences principales qu’aux résidences secondaires. Plusieurs conditions doivent être remplies pour pouvoir en bénéficier :
– le logement doit avoir plus de deux ans ;
– le logement doit être situé dans la zone climatique H1 ;
– les revenus fiscaux du propriétaire ne doivent pas dépasser un certain plafond.

D’autres critères tels que le mode de chauffage et le nombre de personnes dans le foyer sont également pris en compte. Cette aide à l’isolation pour maison secondaire permet d’isoler les combles, les murs et les planchers, sans limite de surface. Là encore, il est indispensable de faire appel à un professionnel RGE pour la réalisation des travaux.

 

Les aides CEE pour les résidences secondaires

Les fournisseurs d’énergie peuvent proposer des aides, des primes et des prêts à taux préférentiel pour vous permettre de financer des travaux de rénovation et ainsi de réaliser des économies d’énergie. Ces démarches entrent dans le cadre du dispositif CEE (Certificats d’économies d’énergie). Ce dernier contraint les distributeurs d’énergie (fioul, gaz, électricité, etc.) à permettre aux consommateurs de réduire leurs consommations d’énergie. Ainsi les fournisseurs d’énergie sont-ils obligés de proposer des actions concrètes auprès de leurs clients, en leur proposant notamment des aides. Ces aides concernent l’accompagnement dans la réalisation de travaux d’amélioration énergétique, et comprennent notamment des diagnostics, des conseils personnalisés, des prêts à taux préférentiel, etc. Les actions entreprises dans le cas des CEE concernent :
– le remplacement d’une chaudière pour un appareil de chauffage moins énergivore et plus performant ;
– l’installation d’un chauffe-eau solaire ou d’un ballon thermodynamique ;
– l’isolation des murs et des combles ;
– le remplacement des menuiseries simple vitrage par du double vitrage.

À noter : Les aides sont plus importantes pour les ménages aux revenus modestes et très modestes.

 

 

Quelles aides pour l’isolation d’une résidence secondaire ?

La plupart des aides à la rénovation proposées par l’État et les collectivités sont réservées aux résidences principales. Toutefois, si vous souhaitez entreprendre des travaux d’isolation dans votre maison secondaire, vous pouvez bénéficier de différentes aides telles que :
– les aides CEE (aides des fournisseurs d’énergie) ;
– la TVA à taux réduit à 5,5 % ;
– la Prime Énergie 2021 ;
– l’exonération de la taxe foncière ;
– des prêts bancaires à taux préférentiel.

En complément, il est aussi possible de bénéficier d’un crédit d’impôt de 75 % si vous décidez d’installer une borne de recharge pour voiture électrique dans votre résidence secondaire.