Résidence secondaire : intendance et conciergerie

Partagez sur :

Selon les chiffres de l’INSEE(1), la France compte 37 millions de résidences secondaires, faisant monter à près de 10 % le pourcentage de résidences secondaires dans le parc immobilier des logements en France (hors Mayotte). Ce chiffre progresse, depuis le début des années 2010, plus vite que l’ensemble du parc. Pourtant, de nombreux propriétaires de résidences secondaires remettent en vente leur bien au bout de quelques années, car ils n’anticipent pas, à l’achat, toutes les contraintes liées à la possession d’un bien immobilier distant de leur résidence principale. Heureusement, il existe désormais des entreprises de services qui assurent l’intendance et la conciergerie des maisons secondaires, afin que leurs propriétaires puissent savourer leur séjour en toute sérénité.

 

Que faire de sa résidence secondaire lorsqu’on n’y séjourne pas ?

Le principe d’une résidence secondaire, c’est de n’être pas occupée à l’année, mais uniquement quand les propriétaires viennent y passer des vacances. En France, selon différentes études statistiques, les propriétaires d’une maison secondaire passent en moyenne environ 44 nuitées par an dans leur résidence secondaire. Les 321 autres jours, le bien immobilier est fermé ou proposé à la location. Les deux solutions ont leurs avantages et leurs inconvénients.

 

Fermer sa résidence secondaire lorsqu’on ne l’utilise pas

De nombreux propriétaires de maison secondaire préfèrent ne pas proposer leurs biens à la location, en raison des contraintes de présence et surveillance que cela implique. Pourtant, fermer un logement plus de 300 jours par an induit de nombreux désagréments :

  • Un bien immobilier non occupé se dégrade paradoxalement plus vite qu’un logement occupé en permanence. En effet, si une tempête arrache une partie de la toiture ou déplace seulement quelques tuiles, ce qui provoque un dégât des eaux, vous vous en apercevez rapidement dans votre résidence principale. En revanche, dans votre maison secondaire, loin de là, vous ne le saurez pas. Or certaines situations exigent une intervention et une correction d’urgence.
  • Une résidence secondaire, dont les volets restent fermés et qui est manifestement vide, attire les convoitises des cambrioleurs, voire des intrus indésirables.
  • Le fait de ne pas aérer régulièrement les pièces d’un bien immobilier entraîne des dommages liés à l’humidité.

 

Louer sa maison secondaire quand vous ne l’occupez pas

Certains propriétaires optent pour la location de leur résidence secondaire en dehors des périodes où ils s’y rendent pour leurs vacances. Toutefois, à moins d’habiter à une distance raisonnable, cela implique la présence d’une personne de confiance sur place pour accueillir les voyageurs, faire l’état des lieux d’arrivée et de départ, être sur place pour régler les éventuels problèmes. Cependant, si la personne effectue ces tâches à titre gracieux, cela peut poser problème si elle doit s’absenter.

Enfin, que vous louiez ou non votre maison secondaire, si elle possède un jardin, la végétation a tôt fait de reprendre ses droits, et vous risquez de passer une partie de votre propre séjour à tondre la pelouse, tailler la haie, désherber les allées, etc.

 

Vous êtes propriétaire d’une résidence secondaire et vous souhaitez en profiter pleinement ?
Découvrez les services de gestion locative et conciergerie de notre partenaire hoomy.

En France, selon différentes études statistiques, les propriétaires d’une maison secondaire passent en moyenne environ 44 nuitées par an dans leur résidence secondaire. Les 321 autres jours, le bien immobilier est fermé ou proposé à la location.

Confier la conciergerie de sa résidence secondaire à un prestataire pour en profiter pleinement

Si vous souhaitez éviter les inconvénients liés à la fermeture de votre bien en dehors de vos périodes de présence, une solution s’impose : la conciergerie de votre maison de vacances. Des prestataires de services peuvent s’occuper de votre résidence en votre absence, afin de la maintenir en bon état et qu’elle soit prête pour votre arrivée. En fonction des formules choisies, ils peuvent ainsi :

  • Relever le courrier et vous réexpédier les lettres importantes.
  • Ouvrir régulièrement les volets pour simuler une présence, mais aussi aérer les lieux pour qu’ils ne se dégradent pas.
  • Vérifier l’état de la résidence à intervalles réguliers, ou après des phénomènes climatiques graves.
  • Entretenir le jardin, la piscine et les extérieurs.
  • Procéder à de petits travaux de rénovation ou d’entretien, comme le nettoyage de la terrasse, de la façade, des évacuations.
  • Faire le ménage et les lits avant votre arrivée, nettoyer la maison et entretenir le linge de maison après votre départ.
  • Remplir les placards et le frigo, afin de vous éviter de vous rendre dans les magasins dès que vous êtes sur les lieux.
  • Mettre en route la climatisation ou le chauffage avant votre arrivée.
  • Être présent pour le relevé des compteurs ou la livraison de bois, de fioul, etc.
  • Surveiller l’avancée des travaux réalisés par des artisans, voire s’occuper de trouver les artisans, faire établir des devis et vous les soumettre.

Les sociétés qui assurent la conciergerie des résidences secondaires proposent des services à la carte à leurs clients, en fonction de leurs besoins et de leur budget.

 

Déléguer l’intendance de sa maison secondaire pour en tirer des revenus locatifs

Au-delà de la conciergerie, vous pouvez également déléguer à des tiers l’intendance de votre résidence secondaire, en particulier si vous la proposez à la location en dehors des périodes où vous y séjournez. Là encore, les services compris dans les formules des sociétés varient en fonction du contrat que vous souscrivez. En général, les entreprises qui s’occupent de l’intendance des maisons secondaires proposent les services suivants :

  • Aide à la rédaction d’une annonce sur les différentes plateformes pour proposer votre bien à la location saisonnière.
  • Gestion du planning de votre résidence secondaire, en fonction de vos périodes de présence.
  • Mise en relation avec les voyageurs pour la signature du contrat de location, le versement des arrhes, la prise de rendez-vous pour leur arrivée.
  • Réception des voyageurs, réalisation de l’état des lieux d’entrée, inventaire.
  • Assistance pendant le séjour des voyageurs pour régler les éventuels problèmes pouvant se poser.
  • Récupération des clés à l’issue du séjour, état des lieux de sortie, inventaire, paiement des sommes dues au départ.
  • Nettoyage après le départ des voyageurs.
  • Éventuellement, préparation du logement avant l’arrivée des voyageurs : préparation des lits, du linge de toilette ; remplissage des placards et du frigo ; mise en route du chauffage ou de la climatisation, etc.

 

Trouver un prestataire de confiance pour la conciergerie et l’intendance de votre résidence secondaire

Que vous ayez besoin d’un prestataire pour la conciergerie ou l’intendance de votre maison secondaire, les critères de choix sont identiques :

  • Privilégiez une société ou un autoentrepreneur ayant pignon sur rue, qui vous a été recommandé par d’autres propriétaires satisfaits de son gardiennage. Vous allez confier à cette entreprise ou cette personne les clés de votre résidence secondaire, avec tout ce qu’elle contient. Il est donc indispensable que vous puissiez faire confiance les yeux fermés.
  • Veillez à ce que la société à laquelle vous faites appel se trouve à proximité de votre bien, sinon elle risque de faire appel à des sous-traitants ou des prestataires extérieurs – ce qui réduit le capital confiance… Choisissez donc de préférence une société ou un entrepreneur local, ayant d’ores et déjà, dans son portefeuille, des résidences secondaires sur la région.
  • Si vous souhaitez une relation personnelle avec la personne à laquelle vous confiez la conciergerie et/ou l’intendance de votre résidence secondaire, préférez une microentreprise ou un autoentrepreneur plutôt qu’une société nationale, où le turn-over risque d’être plus important.
  • L’incertain étant toujours certain, assurez-vous que la personne ou la société à laquelle vous faites appel est en mesure de répondre à tous les imprévus, qu’il s’agisse d’intervenir rapidement en cas de sinistre sur votre maison secondaire ou tout simplement de vous trouver une garde d’enfants si votre nièce arrive avec ses enfants en bas âge !
  • Éliminez d’office les sociétés qui vous proposent un service sans avoir visité votre maison secondaire. Il faut que le prestataire connaisse la résidence secondaire pour établir un devis qui convienne à votre demande et vos exigences.

 

Vous êtes propriétaire d’une résidence secondaire et vous souhaitez en profiter pleinement ?
Découvrez les services de gestion locative et conciergerie de notre partenaire hoomy.

Demander des devis pour estimer les tarifs de conciergerie et d’intendance de votre résidence secondaire

Même si vous faites appel à une société ou une personne qui vous a été recommandée, n’hésitez surtout pas à demander des devis à différents prestataires. Cela vous permettra de comparer leurs tarifs pour l’intendance et la conciergerie de votre résidence principale, et éventuellement de pouvoir négocier si certaines sommes vous paraissent exagérées. Certains prestataires facturent à l’heure, d’autres proposent des forfaits mensuels ou annuels, et des facturations sur devis pour des missions spécifiques. Des frais de dossier peuvent également s’ajouter au coût initial. Prenez garde à ne pas oublier les frais supplémentaires de ce type. Pour être sûr que les personnes ou les sociétés interviennent effectivement autant que promis sur les contrats, exigez des photos lorsqu’elles effectuent des prestations ou des visites dans votre logement. Cela vous permettra de vous assurer de la réalité de l’intervention, mais également de vérifier l’entretien de votre bien immobilier.

 

 

 

 

 

Bon à savoir

Le gardiennage de votre maison secondaire (ménage, entretien, petits travaux de bricolage, jardinage…(2)) est éligible aux chèques emploi service universel (Cesu), ce qui se traduit par un crédit d’impôt égal à 50 % de vos dépenses, plafonnées à 12 000 euros par an. Veillez à choisir un prestataire agréé « Services à la personne » pour bénéficier de cet avantage fiscal. Attention toutefois : en cas de Cesu préfinancés par votre employeur, le crédit d’impôt ne portera que sur la part des dépenses que vous aurez effectivement supportées.

 

(1) https://www.insee.fr/fr/statistiques/4985385

(2) Vous pouvez retrouver la liste complète des services éligibles sur le site Servicealapersonne.gouv.fr