Tout ce qu’il faut savoir sur les résidences secondaires en France.

Partagez sur :

Vous souhaitez acheter une résidence secondaire en Bretagne ou Pays de la Loire ? Avant de vous lancer dans votre projet, Madeuxiememaison.fr vous propose un tour d’horizon de ce qu’il faut savoir sur les résidences secondaires en France.

Les Français et la résidence secondaire: une grande histoire d’amour

Le phénomène de villégiature nait en France au XVIIIe siècle dans la grande bourgeoisie dont la maison de campagne, souvent sur le tracé des chemins de fer, est une extension de patrimoine. Après la Seconde Guerre mondiale, les acquisitions de résidences secondaires n’ont cessé de croitre que ce soit en zones rurales ou dans les stations balnéaires en vogue.

 

Aujourd’hui, la France n’a jamais connu autant de résidences secondaires et détient le record mondial avec 3,2 millions de logements, soit environ 10 % de son parc immobilier.

La crise sanitaire de la Covid-19 et l’essor du télétravail ont accentué la tendance : un tiers des Français souhaite acheter une résidence secondaire et y passer plusieurs jours par semaines.

Carte d’identité de la résidence secondaire en France…

La résidence secondaire ou « occasionnelle » est en France, selon la définition de l’INSEE, une habitation meublée servant de logement de villégiature à ses propriétaires ou locataires, pour des périodes de courtes durées durant l’année (vacances, week-ends, loisirs, etc.).

 

80m2 : c’est en moyenne la superficie d’une résidence secondaire en France, contre 91m2 pour le logement principal. La tendance des biens recherchés est aux vastes maisons de famille et de caractère.

 

3 heures de route : c’est la distance moyenne qui sépare une résidence secondaire de la résidence principale de son propriétaire située dans une métropole.

 

40% des résidence secondaires sont situées sur le littoral, 32% à la campagne, 16% à la montagne et 12% en zone urbaine

…et de ses propriétaires

90% sont Français et 10% étrangers (Royaume-Uni, Italie, Belgique, Suisse, Allemagne, etc)

 

60 ans ou plus : c’est la tranche d’âge majoritaire des propriétaires de résidences secondaires

 

34% des résidence secondaires sont détenues par des ménages aisés, notamment en bord de mer, dans les Alpes et dans les grandes agglomérations.

Focus sur les résidences secondaires en Bretagne et Pays de la Loire

La Bretagne est une des régions de France qui a connu ces 50 dernières années une augmentation exponentielle du nombre de résidences secondaires, multipliées par 3,2 sur l’ensemble de son territoire et jusqu’à 3,6 sur son littoral. On y recense 257 800 résidences secondaires soit 13 % du parc de logements bretons. Dans certaines communes, notamment autour du golfe du Morbihan, la part des résidences secondaires dépasse parfois les 80 %.

 

Les Pays de la Loire comptent près de 200 000 résidences secondaires, soit 10% de son parc total, avec une plus grande concentration sur le littoral où se concentrent 65 % d’entre elles. 23 % sont situées en campagne et 6,5% dans les métropoles de la région.