Nos conseils pour réussir votre achat de résidence secondaire.

Partagez sur :

Voici questions auxquelles il faut savoir répondre avant de vous lancer. L’achat d’une résidence secondaire est un projet qui nécessite une réflexion en amont en trois phases : l’étude du meilleur emplacement, le type de bien à acquérir et l’évaluation du coût réel de cette acquisition.

Où acheter sa résidence secondaire ?

Le grand air iodé du bord de mer ou le calme de la campagne ? Le choix de l’emplacement de votre résidence secondaire dépendra d’abord de son usage et de vos loisirs, que ce soit pour en profiter vous-même ou pour de la location saisonnière. Pensez d’abord à l’accessibilité du bien : étudiez les moyens de transports à proximité (gare, aéroport, autoroute). Pour en profiter le week-end, il est préférable d’investir dans un logement situé à distance raisonnable de votre résidence principale.

 

Si vous êtes retraités, pensez à vous assurer que vous disposerez de toutes les commodités nécessaires à votre quotidien comme les commerces et l’accessibilité aux services médicaux. 

Appartement ou maison : quel type de résidence secondaire choisir ?

Déterminez le type d’habitation et sa superficie en fonction de l’usage que vous souhaitez en faire et votre mode de vie. Si vous envisagez d’accueillir votre grande famille durant les vacances, privilégiez les vastes maisons avec jardin. Si au contraire, il s’agit de profiter de votre résidence secondaire en couple ou d’avoir un pied-à-terre alors que vous passerez l’essentiel de votre temps à l’extérieur, un petit appartement d’une ou deux pièces peut largement vous convenir.

Quel budget consacrer à mon projet de résidence secondaire ?

Pour commencer, vous allez devoir estimer le coût d’achat de votre bien qui inclut le prix du logement, les intérêts de votre prêt immobilier, les taxes, les frais de notaire et les éventuels travaux à réaliser. Une fois l’achat réalisé, il faudra vous acquitter des dépenses liées à l’électricité, au chauffage, à l’achat de mobilier, l’installation internet et la souscription d’une assurance multirisque habitation. Des frais de gestion sont à anticiper si vous décidez de faire appel à une agence immobilière pour la gestion locative saisonnière de votre bien.

Des frais de gestion sont à anticiper si vous décidez de faire appel à une agence immobilière pour la gestion locative saisonnière de votre bien. Il ne faut pas sous-estimer le coût de l’entretien de votre résidence secondaire comme les frais de jardinage, de ravalement, de nettoyage de la toiture ou de la piscine.

 

Si votre bien dépend d’une copropriété, renseignez-vous sur le montant des charges ainsi que sur les éventuels travaux programmés. Enfin, sachez qu’une résidence secondaire n’est ni exonérée de la taxe foncière, ni exonérée de la taxe d’habitation.